Logo ok 2

Conseils aux randonneurs

CONSEILS AUX RANDONNEURS

LES CHAUSSURES :

Ce sont les anges gardiens de vos pieds,donc primordiaux pour votre santé physique et psychologique à acheter avec soin et ne pas hésiter à en essayer plusieurs paires en suivant les conseils du vendeur et privilégier le confort à l'esthétisme . Choisir des chaussures montantes qui maintiennent correctement la cheville. Il existe aujourd'hui de nombreuses marques qui répondront à vos attentes.

LES VÊTEMENTS :

Le système multi couches qui consiste à utiliser plusieurs types de vêtements superposés avec transfert et évacuation de la transpiration semble être de loin le plus efficace car il est adaptable aux modifications thermiques et hydrométriques liées à la progression et aux conditions météo.

Vêtements été : sous-vêtements, short, chaussettes, chapeau, lunettes de soleil.

A mettre dans le sac : un tee shirt de rechange, une paire de chaussettes de rechange, un pantalon en toile légère, une veste polaire, un coupe-vent si possible en tissu "respirant" style gore-tex, une paire de gants légers et enfin un foulard pouvant convenir à de multiples usages.

Vêtements hiver : sous-vêtements chauds (caleçon et tee-shirt), veste polaire, veste et sur pantalon en gore-tex que l'on enléve en fonction des besoins. Et bien sur : gants, bonnet, chaussettes et lunettes de soleil.

Ne pas attendre de transpirer pour enlever une couche. En effet, en conditions extrêmes, avoir trop chaud peut paradoxalement aboutir à une hypothermie résultant de la déperdition de chaleur accélérée par l'humidité corporelle.

A mettre dans le sac : un tee-shirt de rechange (ne pas rester humide!), une paire de gants supplémentaire, une "doudoune" (veste en duvet) en cas d'arrêt prolongé bivouac volontaire ou non (cela arrive!), et toujours le fameux foulard multi usages.

LE SAC A DOS :

Outil précieux s'il en est, il est tour à tour désiré et maudit, néanmoins indispensable il doit faire l'objet d'une attention particulière lors de son achat. Il existe de nombreux modèles de sacs avec moult gadgets et trucs plus ou moins astucieux (réglages,poches, etc...). Une question se pose toutefois ; quel usage en faites vous ? Si vous randonnez sur plusieurs jours, un sac de 60-70 litres est l'idéal. Par contre, si votre ballade dure une journée, prenez un sac oscillant entre 30 et 40 litres.

COMMENT FAIRE SON SAC ?

Proposition de rangement éprouvée à adapter individuellement selon la pratique (itinérant ou journée ; camping ou hébergement) et besoins en ayant toujours à l'esprit que l'ennemi numéro 1 est le poids superflu.

1. Dans un sac poubelle le plus solide possible que l'on dispose au fond du sac :

- Recharges gaz, pharmacie, lampe avec piles de rechange, vêtements de rechange : 1 tee-shirt, slip, chaussettes et un pantalon léger. Le sac de couchage, tente plus piquets (verticaux dans le dos), pull en fourrure polaire.

Refermer le sac poubelle

2. Réchaud gaz (propane pour les conditions hivernales, le butane se détendant difficilement à des températures inférieures à 0°), une couverture de survie épaisse, une paire de guêtres, un nécessaire de toilette et une petite serviette éponge (prendre soin de ses pieds, ce sont les principaux artisans d'une randonnée réussie). Une veste coupe-vent imperméable et respirante (gore-tex), une cape cycliste, un bol et une cuillère (pas de fourchette, la réserver pour les repas de famille) dans un sac plastique.

Posée sur tout ça la bouffe et la gourde.

3. Les poches supèrieures et latérales : Altimètre, jumelles, argent, papiers d'identité, ouvre-boîte, couteau, briquet, carte, crème solaire.

4. Pour une sécurité maximum, un duvet au fond du sac même pour une sortie à la journée peut se révéler fort utile, voire indispensable, en cas de problème pour soi ou un congénère en difficulté.

PHARMACIE :

Mieux vaut prévenir que guérir. La pharmacie est indispensable lors de vos pérégrinations. La petite liste ci-dessous est loin d'être exhaustive.

Créme solaire, stick à lèvres, baume antalgique et anti inflammatoire, pansements (en cas d'ampoule : type double peau, duo derm, "com-feel" ; très efficace, préventif et curatif), bande élastoplast en cas d'entorse ou pour renforcement articulaire (confection de "strapping), antalgiques (efféralgan, doliprane, aspirine), un antiseptique, plus un nécessaire de couture et petits instruments (épingle à nourrice, coupe ongles).

Concernant l'Aspi-venin, il ne serait utile selon les dernières constatations que pour les piqûres d'insectes. Dans le cas de piqûre de serpents venimeux le mieux est le calme (si possible ! l'accélération du muscle cardiaque augmente la diffusion du venin dans l'organisme) et transfert de la victime au centre hospitalier le plus proche pour observation.

A préciser, qu'il est inutile de se munir de sérum antivenimeux, celui-ci présentant autant de risques mortels voire plus que le venin proprement dit.

ALIMENTATION, HYDRATATION :

Ce sont les carburants de votre "moteur". Pour optimiser ses performances il faut l'alimenter correctement. La randonnée étant principalement un travail d'endurance, le régime alimentaire portera essentiellement sur les sucres lents (riz, pâtes, polenta, pain complet...) la veille et les sucres rapides (chocolat, fruits secs, barre énergétique) pendant l'effort.

L'hydratation doit être régulière et suffisante. Buvez avant d'avoir soif environ toutes les demi-heure et en petite quantité. En effet , vous pouvez perdre jusqu'à 40% de vos moyens au bout d'une heure d'efforts sans apport hydrique. De plus vous bénéficierez d'une meilleure récupération en évitant ainsi crampe et courbature.

AUTRES CONSEILS :

a) - Sécurité : Ne pas surestimer ses capacités, s'informer des conditions météo, préparer son itinéraire, avoir un équipement adéquat, et enfin en cas de doute contacter les professionnels .

b) - Savoir vivre : Respect des autochtones, de leurs cultures, de la faune et de la flore (nous en sommes tous les dépositaires), redescendez vos détritus et tenez si possible vos chiens en laisse.

c) - Savoir Être : Idéale pour la contemplation et le "lâcher prise", la randonnée peut vous permettre d'acquérir une acuité sensitive propice à l'harmonie. Pour ce faire soyez à l'écoute de la nature !!!